Danses du monde, danses en cercle

Les danses en cercle symbolisent, nourrissent, relient et expriment la vie en collectif dans toute sa richesse relationnelle, émotionnelle et créative. Un moyen de transformation personnelle et collective au service de l’harmonie et du beau.

Danser ensemble les traditions du monde

Du 22 octobre à 16h au 26 octobre à 16h

Avec Brigitte Mesdag et Jan Quintens

Nous, les êtres humains, dansons depuis le commencement. Nos premiers maîtres ? Les animaux et leurs merveilleuses chorégraphies de danses nuptiales au printemps. Les danseurs dans l’Antiquité exprimaient leur terreur, leur bravoure, leur émerveillement, leur besoin de rencontre. Selon les contrées, la géographie, l’environnement, le climat… des traditions sont nées, des peuples ont forgé leur identité. Les langues, chants et danses en témoignent. Dans différentes langues du monde, le mot « danse » signifie souvent « ronde, cercle » comme Hora, en Roumain, Kolo en Serbe et Croate. Chaque tradition a ses spécificités : costumes, rythmes, instruments et mélodies… pourtant un lien profond nous unit au-delà des frontières, des identités.

La danse traditionnelle était vécue et exécutée comme un rituel ou les besoins de rencontre, d’appartenance étaient nourris. Aujourd’hui encore, grâce au rituel, le besoin d’exprimer et de partager nos émotions nous relie : danser pour célébrer la joie d’une vie nouvelle, pour accompagner le deuil, pour donner du courage, pour signifier un changement. De tous temps, danser ensemble permet de transcender le quotidien, rend la vie, souvent dure, plus supportable.

Les participant.e.s danseront en deux groupes selon leur niveau d’expérience et technique. L’apprentissage des pas de base et la découverte des divers rythmes feront partie de l’enseignement. Nous commencerons et finirons ensemble avec des échauffements et danses partagés par toutes et tous.

Brigitte et Jan se sont inspirés de plusieurs traditions et cultures. Ils continuent à renouveler leur répertoire de danses françaises, israéliennes, roumaines, grecques, klezmer, arméniennes, turques argentines, serbes, croates etc. Leur objectif est de créer un espace de rencontre à travers le rituel de la danse.

La vie collective (jadis dans les villages, les bourgs, aujourd’hui habitats groupés, oasis, communautés…) génère de l’énergie, de la tension. Comme chez les anciens, aujourd’hui aussi, des rencontres dansantes permettent d’évacuer le « trop plein » d’émotions accumulées au cours de la journée, de la semaine. Les danses collectives font circuler l’énergie vitale qui bouillonne au fond de chacun.e autant que l’énergie qui circule entre nous. Danser les danses traditionnelles, en pleine conscience, devient un puissant moyen pour gérer la violence interne (inconsciente) du groupe et partager la joie du vivre ensemble, de l’être ensemble.

Brigitte Mesdag : D’origine belge, engagée de l’Arche depuis plus de 30 ans, elle met son énergie dans la transmission pour ce qui amène vers un Vivre Ensemble satisfaisant. Par les danses en cercle, moments de circulation d’énergie apaisés et ressourcés. Par des interventions à la gestion des conflits, moments de prise de conscience de notre responsabilité dans la relation insatisfaisante. Elle s’inspire des œuvres et enseignements de Lanza del Vasto, Pat Patfoort et Thomas d’Ansembourg. Brigitte se laisse souvent émouvoir par une mélodie, par un chant. Alors un mouvement jaillit, émerge du fond de son émotion et le besoin de créer et de partage se fait sentir. Une nouvelle danse apparait et rejoint le cercle des Danses en Cercle qui n’en finit pas… Il lui suffit souvent de quelques mots et d’un sourire pour que les corps se lancent dans une nouvelle danse en toute détente.

Jan Quintens a grandi à l’Arche. Dès sa plus tendre enfance, il a baigné dans la complexité et la joie du Vivre Ensemble et dans l’enthousiasme des soirées et stages de danses. Ancien danseur professionnel contemporain et danse de caractère, il revient aujourd’hui transmettre sa passion pour les danses en cercle. Il est également formé en réflexologie et en gestion positive des conflits. Jan se laisse particulièrement inspirer par Friedel Kloke et Bobbi Bailin et transmet leurs danses avec joie. Friedel Kloke a développé l’institut de « Méditation de la danse » fondé par Bernard Wosien. Bobbi Bailin, elle aussi professeur et chorégraphe internationale de Danses en Cercle Sacrées, s’est, entre autres,  inspirée de la Danse Sacrée de Gurdjeff.

Pédagogie : 190€

Pension complète à l’Arche de Saint-Antoine à partir de 156€

Inscrivez-vous en ligne en remplissant le formulaire ici.