Archives pour la catégorie Actualité

La famille : École de la Relation

En juillet, la Fève fait une proposition originale, à mi-chemin entre vacances, stages et culture, pour parents, grand-parents, enfants, animateurs et éducateurs… Une session de 4 jours avec des jeux coopératifs pas seulement pour s’amuser, mais aussi pour apprendre les bases du bien vivre-ensemble et de la coopération, dans le cadre convivial et familial de l’Arche de St-Antoine l’été !

La famille : École de la Relation

Vacances ludiques et interactives pour petits et grands

Du 21 juillet 2021 à 17h au dimanche 25 juillet à 9h

Organisé par la Fève, avec Brigitte Mesdag et son équipe de formateurs en formation « FIVE »

La Fève vous propose 3 journées pour se rencontrer, jouer et rire ensemble par le biais des Jeux Coopératifs. Une autre façon de se découvrir, échanger et s’amuser entre membres de la même famille et avec d’autres de tous âges.

Les Jeux Coopératifs sont nés aux USA (Non Violents Games) dans les années de la guerre et l’après-guerre du Vietnam, ils ont transité par le Canada, sont arrivés en Europe par l’Allemagne pour évoluer et s’épanouir dans les mouvances non-violentes autour de la planète à des fins pédagogiques et relationnelles.

Les Jeux Coopératifs sont des jeux collectifs et dynamiques, amusant autant les adultes que les enfants de tous âges. Ce sont d’excellents outils éducatifs qui viennent éveiller, ressourcer et consolider nos aptitudes à la communication bienveillante et consciente, la solidarité, l’humour, la disponibilité à autrui, l’esprit d’initiative, la vie de groupe… jusqu’à, au détour d’un jeu, porter un nouveau regard sur les membres du groupe familial.

Lire la suite La famille : École de la Relation

La Fève en distanciel ? Naissance des « Coups de pousse »

La Fève en distanciel ? A priori, quelle bizarrerie ! Et pourtant… !

Dans son intention première de « formation-expérimentation », la pédagogie de la Fève est intrinsèquement présentielle :

D’abord parce qu’elle fait appel tout autant, voire plus, à la pratique qu’à la théorie, à l’expérience qu’au raisonnement, à l’intelligence sensible, émotionnelle, corporelle, qu’à l’intellect mental. Jeux coopératifs, mises en situation, immersion dans la nature, exercice corporel… beaucoup de vie sensible se perd derrière les écrans.

Ensuite parce qu’elle accorde une attention particulière à l’expérience de groupe, ses interactions, sa dynamique, ce qui s’y vit qui est toujours apprentissage de l’être ensemble.

Enfin, parce que la Fève s’ancre dans un lieu, l’Arche de St-Antoine, marqué de 34 années d’expérience communautaire qui offre en soi une formation par l’immersion des participant.e.s dans cette vie riche en relations, en organisation, en ressources, en rencontres.

Une proposition « Coups de pousse » :
des rendez-vous de la Fève
gratuits
en distanciel

Voilà pourquoi non, les formations de la Fève ne peuvent pas être transposées en distanciel. Alors on a attendu… reporté les formations… re-reporté… espéré, et aussi écouté ce qui venait : d’abord notre envie forte d’être au service du monde actuel en pleine mutation, mais aussi notre besoin de rester en lien les uns avec les autres, et finalement l’idée a germé, en ce début de printemps, une nouvelle formule : les « Coups de pousse »…

C’est notre manière d’offrir dans cette période mouvementée, quelques pépites simples autour d’un sujet, d’une expérience, d’un besoin juste de partager… Les multiples propositions en visio qui se sont déployées ces derniers mois, dont beaucoup très intéressantes et convergentes avec les apports de la Fève, montrent qu’il est possible, à distance, de garder le lien et de continuer à remplir son bagage de transitionneur.euse.

Les « Coups de pousse » sont des fenêtres ouvertes – seraient-elles numériques, des rendez-vous en ligne, gratuits, pour répondre aux envies et besoins de vous qui nous lisez, vos proches, ami.e.s, cercles de réflexion ou d’action.

Consultez nos propositions sur notre page d’accueil et partagez-les (aussi sur Facebook ici).

Des envies, des idées des thèmes à nous proposer pour des futurs « Coups de pousse »… elles sont les bienvenues ! Ecrivez-nous à : feve@feve-nv.com

« Faites vos rêves » avec la nouvelle Fève

Dès sa création en 2010, les membres fondateurs de la Fève ont senti la nécessité de transmettre des expériences de vivre et faire ensemble qui vont dans le sens de ce que l’on nomme aujourd’hui, entre autres, « la Transition » (cette notion générique recouvre aujourd’hui beaucoup de réalité, voir ci-dessous celle qui nous parle le mieux).

Déjà conscientes des déboires de notre monde et des risques d’effondrements qui nous guettaient, de nombreuses personnes se sont mobilisées au milieu du siècle passé pour alerter sur les dangers, mais aussi pour construire des sociétés plus écologiques et résilientes. Cet « autre monde », que certains disaient impossible ou utopiste, nous nous rendons bien compte aujourd’hui qu’il est notre avenir à construire. Depuis ces pionniers originaux agissant au nom de la décroissance, de la non-violence et divers autres mouvements alternatifs, de nombreuses expériences ont été conduites, certaines ont périclité, d’autres ont subsisté et nous ont transmis leurs fruits.

La Fève : un centre de trans’formation
au cœur d’un lieu d’expérimentation
pour vivre ensemble nos transitions

Lire la suite « Faites vos rêves » avec la nouvelle Fève

La pédagogie de l’expérimentation pour le vivre-ensemble

Une des originalités de la Fève, en particulier dans ses stages proposés sur les thèmes de la relation à soi et aux autres, est de s’appuyer sur une pédagogie active de l’expérimentation. A travers le travail sur soi, des mises en situation et l’immersion communautaire, cette démarche de formation permet aux savoirs et savoir-faire de s’incarner dans un véritable savoir-être avec les autres.

En matière d’apprentissage du vivre-ensemble, il y a deux principaux écueils. Celui de penser que vivre ensemble ne s’apprend pas, que c’est intuitif,, et celui de réduire cet apprentissage à des concepts (par ex. le schéma victime-bourreau-sauveur), pratiques (comme « parler en je ») ou techniques (la prise de décisions par consentement) qu’il suffirait d’appliquer comme des recettes de cuisine. La théorie peut avoir son rôle dans l’apprentissage, mais comment arriver à l’incarner vraiment ?

De l’incantation à l’incarnation

Entre ces deux écueils, et à l’opposé des discours sur le « vivre-ensemble » qui sonnent dans la bouche des politiques comme des incantations creuses, la Fève défend une pédagogie de l’expérimentation, voire de l’incarnation. En effet, l’enjeu du vivre-ensemble est de digérer des savoirs et savoir-faire, pour arriver à un véritable savoir-être. Lire la suite La pédagogie de l’expérimentation pour le vivre-ensemble